Le confinement d’un journal intime

19 mars 2020 2 Par MaKaBou Macoumaille Drassé

Le Confinement d’un Journal Intime

Transcrit par MaKaBou Macoumaille Drassé

19/03/2020 Toulon

Il y a comme un silence de mort divinement appréciable. Le monde était bruyant, vraiment trop bruyant. Il est donné à l’homme, de vivre une expérience sans outre mesure. Lui, qui à tant besoin de bruit pour se sentir exister, se retrouve tout d’un coup face à ce qui redoute le plus. Le Vide.

Mais qu’est ce que le vide? Pourquoi ont ils eu besoin d’inventer cette notion dans le programme terrien, pour définir quelque chose qui n’existe pas.

Il se trame à l’extérieur un scénario, digne d’un très bon film de sciences fiction, comme aimaient regarder les humains qui vivaient à mes cotés, dans cette structure en béton que l’on m’a apprit à appeler « maison » lorsque j’étais enfant.

J’y suis encore dans cette structure en béton et confiné. Nous voilà, en l’an deux milles vingts le dix neuf Mars . Depuis maintenant 3 jours, le pays ou l’esprit que je suis à prit corps dans la matière, est en quarantaine. Une quarantaine imposée par le chef du gouvernement, suite à une pandémie virale nommée COVID-19 ou encore Corona Virus. Il nous à annoncé il y a 3 jours au travers d’un cadre lumineux ou difficile des images, que nous devions rester à l’intérieur des maisons, de ne bouger sous aucun prétexte. Selon lui , cela permettrait d’éviter toute contamination et la propagation du virus . Ce virus s’étend sur toute la planète . Mais si tu es là à lire cela, c’est que tu connais l’histoire aussi bien que moi puisque tu es toi aussi entrain de la vivre. Cependant ne connaissant pas l’issue de cette arrêt sur image du temps et de l’espace, je vais laisser une trace de l’existence de l’esprit qui anime ce corps confiné.

Je suis venue au monde il y a très longtemps, il y a des siècles . Oui des siècles même si physiquement et administrativement je n’y parais pas.

A ce jour, dans cette dimension je me suis incarnée dans le corps d’une femme noire originaire de la Martinique de part ses parents. Je suis née en France et ai vécue 12 ans en Martinique jusqu’à l’age de 19 ans puis à mon retour sur la Métropole j’ai entamé un chemin de vie qui prend tout son sens depuis 3 jours .

3 jours ou le silence est devenu le Roi. Il règne très certainement au plus profond de chacune des âmes se trouvant sur la planète, puisque c’est le monde qui est touché. Me voilà donc posé, avec ma fille seule face à moi même, face à celle que je suis vraiment. Celle qui va partager ces pensées, sa vision, son parcours d’incarnation.

16 Mars 2020

Oufff

Je voulais entendre ta voie . Tu sais c’est complexe ici. Nous sommes en état d’urgence. Oui ça va, je suis sortie faire des courses à 7 heures du matin… Rangé la maison. Les jours prochains seront plus cool.

Il est 15h20 quand je réponds à un message venant du Sénégal via whatsapp en racontant ce qui se passe ici, donnant à mon correspondant, ma vision de la situation. Une situation des plus complexe qui donnera à bien des hommes et femmes la possibilité de porter une réflexion nouvelle sur leur existence. Pour ma part elle avait commencé depuis des mois si ce n’est des années en amonts. Je suis passé par différents stades d’évolutions. J’ai vécue des expériences sur un plan émotionnel complexe. Cependant au vu de celle qui se déroule en ce moment, elles ont toutes été aussi douce que des bonbons au miel. Elles m’ont toutes données à des degrés différents des énigmes m’obligeant à trouver la clé au fin fond de ce que je pensais être moi à cette époque.

Pour que tu puisses me comprendre, je penses bon de remonter 2 ans auparavant, ou même 4 ans. Allons y pour 4 puisque tout est juste et tout se place, il est le chiffre parfait.

Originaire de la MARTINIQUE, il ne se passait pas une année sans que je veuilles m’y retrouver et cela depuis 2011. Inscrite dans une école privé, en tant qu’étudiante en psychanalyste après avoir validé,une licence de management mention conduite de projet j’avançais sereine sur un chemin qui me donnait beaucoup de joie. Avec le recul dû à ce silence, je sais aujourd’hui que la vie m’a préparé à vivre cet instant et cela depuis bien plus longtemps que ces 4 dernières années c’est certain. J’ai depuis 2011 arpenté ce chemin de vie, en participant au changement en rencontrant des personnes fantastiques. Elles ont toutes jouées un rôle implacablement parfait à en avoir le sourire collé au moment même ou je suis entrain d’écrire tout cela. Je les raconterais peut-être un jour plus en détail. Cependant en 2013 je décide de me lancer et demande à un ami designer de me créer ma carte officielle. C’est sur un fond de couleur gris qu’il y inscrira une citation qui m’avait été inspirée. Qui résonne aujourd’hui comme une prophétie.

Entre 2011 et 2016, je fis la rencontre d’une pièce maitresse de mon histoire. En parlant de maitresse cette âme œuvrait en tant qu’Avocate à cette époque. Une Avocate au très glamour juive. Je me souviens de notre rencontre comme si c’était hier. Mes amies aussi doivent s’en souvenir. Je ne cessais de leur raconter les synchronicités que je vivais. Mon canal était en pleine ouverture. C’est à l’occasion de cette rencontre que j’ai été guidé dans un magasin ésotérique et que je fis l’acquisition d’un jeu de carte. Il me fallait me faire comprendre de cette juive. Il me fallait rentrer en connexion avec son âme et pour cela il me faillait un atout. Et cet atout c’est matérialisé au travers du tarot hébraïque. Un soir après un moment de sa vie des plus houleux, je lui dit avoir ce jeu sur moi. Je les est sortit de la boite, mélangé les cartes et fis mon premier tirage. Une carte pour elle et une carte pour moi. Je ne me souviens plus de sa carte par contre de la mienne oui c’était la 22 TAV  » L’Étoile de Vérité ». C’est ainsi qu’elle me surnomma durant des années, jusqu’à ce qu’elle décide de ne plus entrer en relation avec mon énergie.

L’étoile de la vérité… tout un symbole! En tout cas d’après les témoignages laissés sur le site, je devais véritablement l’incarner.

En 2014, j’ai eu la chance de faire ma première conférence en Martinique, accompagné de ces cartes. Elles ne me quittait plus.

Bref, donc nous voilà en 2016 en Mai exactement. Je suis en pleine ascension professionnelle car ma vibration l’était bien entendue. 4 ans ( encore lui décidément ) après ce voyage en Martinique, ou je m’étais reconnectée. Il est impératif que tu saches, que cette reconnexion m’octroyait le privilège de voyager dans le temps. Un temps très ancien par moment.

Au travers des accompagnements que je faisais, cette reconnexion me permettait d’apporter des réponses aux questionnements incessants qui fusionnaient dans l’esprit de mes « patients ». A cette époque j’œuvrais en tant que psychanalyste au sein de « Toi Mon Amie Thérapie » .

Toi Mon Amie Thérapie vu le jour officiellement en l’an deux mille quinze le 22 Mai exactement, date de la commémoration de l’abolition de l’esclavage en Martinique.

Verso de ma première carte de visite crée en 2013